Communiqué de presse

D’une manière générale, l’évolution de la « photovoltaïque » est un processus lent qui n’a pu et ne peut se faire sans incitatif. Dès lors, Eurosolar Lëtzebuerg asbl se dit très content des mesures destinées à la promotion de l’énergie solaire au Luxembourg.

L’extension des aides pour les installations jusqu’à 200 kW est une ouverture qui aide vraiment. Il en est de même en ce qui concerne l’adaptation de la tarification, accessible directement aux agriculteurs, aux PME et aux bâtiments tertiaires. Ces mesures permettront d’exploiter et de profiter des surfaces potentielles i.e. augmenter la production d’énergie solaire photovoltaïque.

La transformation de l’énergie solaire en énergie électrique est une chose simple, il doit en être de même pour la planification, afin d’optimiser les potentiels des surfaces. Dans ce sens, le cadastre solaire constitue une aide pratique permettant d’accélérer la mise en place et l’exploitation.

Comme nous observons une augmentation de l’électrification dans de nombreux domaines dont e.a. le chauffage (pompe à chaleur, Wärmepumpen) et la mobilité, il nous semble opportun et utile de profiter des effets de synergie par la combinaison de ces différents secteurs en matière de stockage et de flux. Pour cela des incitatifs sont également nécessaires en matière de stockage.

Mais d’abord, dans les années à venir, il y a lieu d’augmenter la production d’énergie renouvelables et à avoir de plus en plus recours au solaire photovoltaïque. Les ouvertures présentées le 17.6.2020 contribueront à cette augmentation absolument nécessaire.

Le Luxembourg peut faire mieux, car même si le Luxembourg se situe en 7ème position en matière de production photovoltaïque, il est en dessous de la moyenne de l’Union des 27 et des 28. Cet état des choses n’est pas dû à la météo ou manque de soleil, mais au simple manque d’exploitation des potentiels : il y a assez de soleil et la technique existe aussi.

Pour Eurosolar Lëtzebuerg asbl

Paul Zens

Président

Share: