L’objectif zéro Carbone?

L’été 2018 a été marqué par des épisodes de canicules assez alarmantes. Une très récente publication de l’université de Harvard pousse l’alarme quant à la capacité de notre climat à se réajuster. Cette étude confirme que notre planète fonce vers un point de rupture qui va conduire à un scénario catastrophe irréversible.

Les températures élevées de cet été sont le signe que notre marge de manœuvre est de plus en plus étroite, la limitation des émissions de GES est devenue donc urgente.

Le nouveau rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) ayant pour objectif la détermination des effets d’une augmentation de 1.5°C sur notre planète est plus qu’alarmant (vidéo  ci-dessus: Opening Ceremony of the 48th Session of the IPCC in Incheon, Korea. Source: www.ipcc.ch), il tire la sonnette d’alarme sur la nécessité de prise d’actions pratiques pour la réduction de nos émissions.

Parallèlement, des chercheurs internationaux lancent un avertissement dans une nouvelle étude sur le climat, publiée dans la revue Proceedings of the national Academy of Sciences, ces chercheurs affirment qu’un effet Domino pourrait transformer notre planète en une étuve.

Les pays de l’union se sont engagés à atteindre une économie décarbonée d’ici à 2050, cet engagement implique l’instauration de politiques ciblées pour la réduction des émissions dans différents secteurs.

Par exemple, le Luxembourg  prévoit l’encouragement à l’électromobilité afin de réduire les émissions liées au secteur des transports de manière conséquente et efficace. Avec un plan électromobilité qui prévoit la mise en place de 800 bornes de recharge et 1600 emplacements de stationnement dédiés aux voitures électriques.

Share:

Author: lidia.rahal@eurosolar.lu